Pompe à chaleur : l’étude thermique est-elle obligatoire ? Voici les 2 étapes indispensable lors de son installation !

Non classé | 0 commentaires

Written by Groupe 2

21 novembre 2021

pompe à chaleur, étude thermique indispensable lors de l'installation


Le secteur de la pompe à chaleur a connu une croissance très forte ces dernières années, face aux enjeux de la transition énergétique ainsi que les récentes annonces gouvernementales incitant les particuliers à remplacer leur chaudière au fioul. La pompe à chaleur se présente de plus en plus comme la solution idéale, car performante, économique, efficace, écologique, et facile d’utilisation, elle se démocratise au sein des foyers français.
Si vous désirez installer une pompe à chaleur dans votre maison, il est important de bien choisir la solution qui vous correspond. Afin de bien choisir votre système de chauffage, il faut avant tout bien connaitre les performances thermiques de votre habitation. En effet, l’énergie utilisée pour chauffer votre maison représente environ de 30 à 50%du total des dépenses d’énergie. Il est alors impératif de choisir le système qui convient le mieux à votre habitat.

Quelle pompe à chaleur choisir ?


La pompe à chaleur est un système autonome qui permet de chauffer ou de climatiser une habitation tout économisant sur votre facture d’énergie. C’est une alternative intéressante aux systèmes classiques de chauffage, à l’électricité, au gaz ou au fioul. Une pompe à chaleur capte des calories à l’extérieur de l’habitat, puis elle restitue ces calories pour chauffer des radiateurs, un plancher chauffant, un ballon d’eau chaude ou une piscine. La pompe à chaleur air/air est la plus utilisée. Son principe est simple composé de deux éléments : un compresseur et un groupe de chauffage. La pompe à chaleur peut être installée avant ou après le groupe de chauffage. La pompe à chaleur génère de l’air chaud et froid en fonctionnement. Son rendement thermique est de 70 à 100%. Le fonctionnement de la pompe à chaleur air/air ne nécessite pas d’installation d’eau chaude. Elle utilise l’air extérieur pour chauffer ou rafraîchir votre maison. Elle transfère avec efficacité et rapidité l’énergie contenue dans l’air extérieur à l’intérieur de votre habitation. Grâce à son efficacité, elle permet de réduire considérablement vos factures d’énergie et vous fait économiser jusqu’à 40% sur votre facture d’énergie. La pompe à chaleur air/eau fonctionne de la même façon que la pompe à chaleur air/air. La seule différence est qu’elle utilise l’eau de votre piscine ou de votre chaufferie pour chauffer votre maison ou d’une autre installation existante pour la production d’énergie thermique et la récupération d’énergie calorifique.Elle constitue la solution la plus économique pour l’utilisation de l’énergie contenue dans l’eau chaude ou froide. Elle est donc particulièrement intéressante si vous disposez d’une piscine ou d’une chaufferie. Cette solution vous permet également d’utiliser l’air chaud présent dans le bassin pour rafraîchir votre habitation en hiver.

L’étude thermique une étape indispensable lors de l’installation de ma pompe à chaleur ?

L’étude thermique préalable à la pose d’une pompe à chaleur thermique est une étape particulièrement importante afin de choisir l’appareil le plus adapté à votre logement. C’est une étape indispensable à réaliser lors de l’installation de votre pompe à chaleur. Elle vous permet d’évaluer les besoins énergétiques de votre habitation et d’établir un cahier des charges précis sur les appareils adéquats à installer.Basée sur une évaluation théorique des besoins énergétiques présents dans votre habitation. Elle vous aide pour déterminer la quantité d’eau chaude sanitaire et d’eau froide sanitaire nécessaires ainsi que la quantité d’eau chaude sanitaire qu’il faudra prélever dans le circuit existant. Cet exercice doit être réalisé par un professionnel pour éviter les erreurs techniques et économiques.
Une fois l’étude thermique réalisée, vous pouvez contacter une entreprise spécialisée dans la pose de pompe à chaleur pour la mise en place de votre équipement. Celle-ci sera en mesure de vous proposer différentes solutions adaptées à votre logement et à votre budget.


Le dimensionnement: une autre étape-clé

Une fois que les besoins énergétiques de l’habitation sont déterminés par l’étude thermique. Il vous faut désormais calculer la puissance de la pompe à chaleur nécessaire à votre logement. grâce à ce calcul vous pourrez déterminer la dimension de votre appareil. Exprimé en kW, ce calcul comprend notamment les critères tels que les températures historiques de la zone géographique, surface de votre maison ou encore la qualité de votre isolation. Cette mesure montre la capacité de production de chaleur de la pompe à chaleur. L’étape du dimensionnement est donc indispensable, car choisir un appareil mal dimensionné peut s’avérer contreproductif. En effet, une pompe à chaleur mal dimensionnée ne sera pas en mesure de répondre aux besoins de votre logement. De plus, elle consommera plus d’énergies et sera inefficace. Une pompe à chaleur sur-dimensionnée produira une surconsommation d’électricité, une perte de performance et aura une durée de vie courte. De même cas, une pompe à chaleur sous-dimensionnée provoque à une consommation fréquente du chauffage, causant ainsi une baisse des économies d’énergies, et dans les cas les plus extrêmes occasionner des dégâts plus ou moins importants pouvant rendre votre logement inhabitable. D’où l’importance de demander conseil à un professionnel en la matière pour cette étape du dimensionnement, il sera là pour vous aider à choisir la pompe à chaleur qui correspond le mieux à vos besoins. Il vous conseillera quant au type d’appareil à installer.

Le prix d’une installation de pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur peut s’avérer coûteuse sur le moment, elle est cependant très vite rentabilisée. Ce prix dépend de plusieurs facteurs, tout d’abord, il existe de nombreux modèles de pompe à chaleur, mais quelle que soit votre consommation d’énergie, il existe une solution adaptée à vos besoins. Un des facteurs les plus importants dans le prix d’une installation de pompe à chaleur c’est la classe énergétique. cela peut varier d’un à dix en fonction de la classe d’efficacité énergétique. Le matériau est également un facteur d’influence sur le prix d’une installation de pompe à chaleur, car certains matériaux sont plus résistants que d’autres et donc plus coûteux. Voici un aperçu des tarifs à titre indicatif pour chauffer une surface de 120m² en 2020.
Le prix moyen d’une pompe à chaleur air/air varie entre 6.000 et 10.000 € et celui d’une pompe à chaleur air/eau peut coûter entre 8.000 et 16.000 €.Cependant, rien ne remplace le devis d’un professionnel, si vous faites appel à un professionnel vérifiez bien qu’il s’agit d’un installateur certifié RGE, cela vous garantie du professionnalisme et du sérieux de l’entreprise. Elle vous accompagnera tout au long de votre projet en vous proposant des solutions adaptées à vos besoins et vous accompagnera dans les démarches pour obtenir des aides financières.

Les aides financières à l’installation d’une pompe à chaleur

Il existe plusieurs aides financières à l’installation d’une pompe à chaleur.
Pour information, si votre appareil fonctionne par air-air, vous pouvez bénéficier de l’éco-prêt qui vous permettra de réduire de 30 % le coût de votre installation. Si vous optez pour une pompe à chaleur hybride (air-air et air-eau), l’éco-prêt sera de 45 %. Vous avez également la possibilité de vous faire rembourser les frais de raccordement à votre réseau de chaleur, soit un montant de 1 000 € maximum.
Pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau, il est important de savoir que vous avez droit à une prime à la casse. Cette prime est versée à l’achat d’un appareil neuf et n’est pas cumulable avec l’éco-prêt (ces deux aides financières sont par ailleurs cumulables pour certaines personnes). Cette prime peut aller jusqu’à 1500 €.Pensez aussi à faire une demande d’aide au titre du crédit d’impôt pour économies d’énergie. Ce crédit d’impôt peut aller jusqu’à 150 € par an et par mètre carré, si votre logement est de moins de 10 ans. Si votre maison est plus ancienne, la prime sera de 130 € par an et par mètre carré.
Et pour finir, n’oubliez pas de faire une demande de défiscalisation pour la rénovation thermique de votre maison. Vous pouvez bénéficier d’une déduction fiscale de 30 % des dépenses engagées (à partir de 150 € de dépenses et jusqu’à 20 000 € de dépenses). Cette déduction s’applique à toutes les rénovations, y compris à celle de votre pompe à chaleur.
Voici le lien du site du gouvernement qui vous liste l’ensemble des aides auxquelles vous pouvez prétendre: https://www.economie.gouv.fr/particuliers/aides-renovation-energetique

Ecrit par Groupe 2

Related Articles

Related

Les 5 meilleurs chauffages de terrasse au gaz

Petite terrasse Nous avons établi pour vous une comparaison des chauffages de terrasse au gaz et des champignons chauffants les plus populaires fonctionnant au gaz. Nous vous montrons les best-sellers, les réductions de prix actuelles et les nouveaux produits de cette...

lire plus