Déchets de kit de panneaux solaires pour camping-car : un secteur plein de défis et d’opportunités

Qu'est-ce qu'un kit panneaux solaires, Non classé, Panneaux solaires | 0 commentaires

Written by Groupe 2

21 novembre 2021

Kit de panneaux solaires pour camping-car La transition nécessaire vers les énergies renouvelables pour faire face à la crise climatique nécessite le développement d’infrastructures permettant ce changement, ce qui nécessitera des ressources importantes et générera de gros volumes de déchets, alors que les équipements arrivent en fin de vie utile. L’application des principes de l’économie circulaire à ce développement offre une approche gagnant-gagnant, selon un récent rapport de l’Agence européenne pour l’environnement (AEE)

DSC 7846 copia - Déchets de kit de panneaux solaires pour camping-car : un secteur plein de défis et d'opportunités
Manuel Romero, directeur adjoint d’IMDEA Energía, avec le prix

L’introduction d’exigences d’éco-conception plus strictes et un avantage, un accent accru sur la réparation et l’amélioration, des objectifs de recyclage spécifiques pour les matériaux… Tout cela contribuera à relever les défis des déchets kit de panneaux solaires pour camping-car et des ressources exigés par le déploiement des énergies renouvelables et à soutenir sa durabilité ainsi réduire l’impact sur l’environnement. Ceci est indiqué dans le rapport Emerging Waste Streams, dans lequel l’AEE déclare que l’Union européenne a une opportunité unique d’anticiper ce changement et, dès le début, d’introduire des politiques qui lui appliquent les principes de l’économie circulaire dans le secteur émergent.

1. Les messages clés du rapport sont les suivants kit de panneaux solaires pour camping-car :

  • Les déchets issus du développement et de l’utilisation d’infrastructures d’énergie renouvelable sont riches en ressources et comprennent des éléments de terres rares, ainsi que d’autres matériaux précieux tels que l’acier, le cuivre et le verre.
  • Le rythme rapide du développement technologique signifie que les équipements peuvent devenir obsolètes relativement rapidement et générer des flux de déchets complexes, posant des défis techniques et logistiques pour la gestion de ces infrastructures en fin de vie utile.
  • La valorisation des matières et leur réintroduction dans le cycle de production sont confrontées à des enjeux : une logistique complexe (volumes importants et matières qui doivent souvent être récupérées dans des lieux éloignés) ; une conception qui ne tient pas compte de la fin de vie ou de la recyclabilité ; et la présence de substances dangereuses.
  • Les décideurs politiques et l’industrie peuvent relever les défis que tout cela pose grâce à des approches d’économie circulaire telles que l’éco-conception, des objectifs spécifiques de recyclage des matériaux et des systèmes de responsabilité élargie des producteurs.

2. Kit de panneaux solaires pour camping-car solaire photovoltaïque, éolien et stockage

L’étude de l’AEE se concentre en particulier sur la production de déchets liés à ces trois types d’infrastructures énergétiques. Elle rappelle, tout d’abord, que bien qu’elle soit actuellement assez faible, les installations étant relativement récentes et, en général, n’ayant pas encore atteint leur durée de vie utile, les déchets de ces infrastructures connaîtront à l’avenir une augmentation spectaculaire, elles nécessitent donc l’attention immédiate des décideurs.

Dans le cas du photovoltaïque, cela indique que 95% des matériaux (verre, cuivre, aluminium…) peuvent être recyclés, mais cela ne veut pas dire que cela peut se faire facilement. Le rapport de l’agence européenne indique que les défis les plus importants, tant en termes économiques que technologiques, sont le délaminage, la séparation du silicium du verre ou du film mince et sa purification.

Un autre défi pour le recyclage des modules photovoltaïques les déchets de kit des panneaux solaires pour camping-car provient de la présence de substances dangereuses dans ceux-ci, telles que le cadmium, l’arsenic, le plomb, l’antimoine, le fluorure de polyvinyle et le fluorure de polyvinylidène. L’AEE indique qu’il peut également y avoir des problèmes d’accès pour travailler sur des kit de panneaux solaires pour camping-car installés en hauteur, ce qui n’est souvent pas prévu dans la phase de conception des systèmes photovoltaïques.

Aussi 90% des matériaux utilisés dans l’éolien peuvent être recyclés (acier, aluminium, cuivre, fonte, béton…). Les générateurs à aimants permanents comprennent également des matières premières critiques (néodyme, praséodyme, bore, dysprosium et niobium) qui pourraient rentabiliser le recyclage en fonction de leur concentration. Quant aux pales, elles sont fabriquées avec des matériaux légers, comme la fibre de carbone, la fibre de verre et les matériaux composites, qui peuvent également être récupérés. Pour cela, il est nécessaire d’avancer dans les infrastructures et de continuer à rechercher des débouchés possibles pour ces matériaux, comme par exemple les utiliser dans des écrans antibruit ou dans des systèmes d’isolation thermique.

La taille énorme des pales des éoliennes est déjà un autre défi, qui peut rendre les coûts de transport prohibitifs pour les trajets vers les installations de recyclage (probablement situées loin), prévient l’organisme européen.

Concernant les batteries, l’AEE note que tous les métaux qui y sont utilisés peuvent être recyclés. Le cobalt et le nickel pourraient être suffisamment précieux pour rentabiliser le recyclage, en fonction des niveaux de prix et de leur quantité dans les batteries. Une circularité accrue pourrait également être soutenue par une conception modulaire/standardisée pour promouvoir le reconditionnement ; et une meilleure information sur le contenu des documents à fort impact.

Conclusion

À ce jour, il s’agit d’un domaine dans lequel il reste encore beaucoup à faire. Les technologies de recyclage des batteries et la capacité de le faire à grande échelle font défaut en Europe. Il existe également une grande variété de conceptions de batteries, qui nécessitent des approches logistiques spécifiques et différentes ; et l’infrastructure pour transporter et stocker le nombre croissant de piles usagées est insuffisante. L’efficacité économique du recyclage des batteries peut également être difficile à atteindre, en raison de la fluctuation des valeurs des matériaux, comme l’a prévenu l’AEE, qui souligne également la sécurité que nécessite ce type de travail. Une exigence supplémentaire qui peut rendre la logistique et le retraitement coûteux.

La donnée manipulée par l’agence européenne est que, d’ici 2030, la ferraille photovoltaïque aura augmenté de plus de 3 000 %, celle générée par l’éolien de plus de 200 % et celle associée au stockage dans des batteries, de plus de 600 %.

kit de panneaux solaires pour camping-car
Figure des différents types d’énergies produites par les kit de panneaux solaires pour camping-car

Ecrit par Groupe 2

Related Articles

Related