Le tri sélectif, adoptez-le facilement !

Rénovation de cuisine écologique | 0 commentaires

Written by Groupe 2

3 décembre 2021
tri sélectif

Rénover sa cuisine de façon écologique c’est bien, mais adopter par la suite les bon gestes et les bonnes habitudes à avoir c’est mieux !

Avoir un comportement plus écologie en cuisine peut se faire de bien des manières : bien étudier le choix de ses équipements, faire attention à sa consommation d’énergie en choisissant les bons modes de cuisson ou encore en étant vigilant avec le gaspillage alimentaire et le tri sélectif.

Selon les données qui sont sortis et qu’on peut trouver en ligne, la production de déchets est estimée à 5 tonnes par an et par habitant dont 600 kg proviennent directement des ménages. Mais grâce au tri sélectif et au recyclage, ce chiffre tend à baisser depuis quelques années !

Pourquoi le tri sélectif c’est important ?

La plupart d’entre nous peuvent penser que la responsabilité du tri sélectif et des déchets est seulement la responsabilité des agents publics qui s’occupe du traitement des déchets. En réalité, notre contribution au tri de nos déchets ménagers par le tri sélectif est nécessaire et urgente. 

Le tri sélectif est important car c’est ce qui permet d’augmenter considérablement le nombre de déchets recyclés par la suite.

Les matériaux qui peuvent être recyclés vont du papier et du carton aux différents récipients en plastique et en métal, en passant par les piles et les appareils électroniques alors pour recycler efficacement, nous devons effectuer un tri sélectif efficace.

Lorsque vous mettez un récipient en plastique dans le bon sac de recyclage ou dans la bonne poubelle, vous aidez les différents produits recyclables afin que le matériau idéal puisse aller directement vers le meilleur processus de recyclage. Sans tri sélectif, de grandes quantités de matériaux recyclables seront jetées dans des décharges ou incinérées, et des ressources précieuses seront perdues pour notre économie.

tri sélectif

Le tri à la maison est la première étape du recyclage, par conséquent, nous devons prendre le travail de tri sélectif au sérieux afin de minimiser le nombre de déchets qui finissent dans les décharges et potentiellement dans la nature. 

Les déchets qui finissent dans l’environnement constituent une menace pour notre environnement, ce sont des produits qui peuvent contenir des substances dangereuses ou même toxiques qui pourraient s’infiltrer dans le sol et libérer des gaz dangereux dans l’air, ce qui accélère l’appauvrissement de la couche d’ozone, et de nombreux aitres impacts négatifs indésirables pour notre écosystème.

Avant de vous donner nos conseils pour adopter le tri sélectif laissez nous vous expliquer comment ça fonctionne !

Le tri sélectif comment ça fonctionne ?

1. Les déchets de tous les jours

tri sélectif

  • La poubelle jaune

Celle-ci c’est un peu la poubelle fourre-tout, on jette tous les déchets pour lesquels on n’a pas réussi à identifier de poubelle spécifique…

Or, pour respecter le processus du tri sélectif, cette poubelle doit contenir seulement :

– Tous vos déchets carton (y compris les emballages alimentaires en carton)

– Tous vos déchets plastiques (nettoyés de préférence, pour ne laisser aucune trace de produits potentiellement toxiques)

– Tous vos déchets en métaux (ex : boîte en conserves)

– Tous vos déchets papier

  • La poubelle verte

Pour celle-ci rien de plus facile, la poubelle verte c’est pour le verre ! (c’est pas si compliqué que ça le tri sélectif…)

  • La poubelle grise

Cette poubelle, c’est la classique, celle qui récupère tout ce qui reste après avoir trié vos déchets. Le piège c’est qu’on a tendance à vouloir y mettre tout et n’importe quoi ou à ne pas faire attention et y jeter des choses qui peuvent être mises dans la poubelle jaune.

  • La poubelle bleue

Celle-ci est un peu moins commune, elle n’est mise en place que dans certaines villes ou certains endroits. Si votre ville fait du tri sélectif avec poubelle bleue alors il faudra y jeter tous vos déchets papier et ne pas les mettre dans la poubelle jaune.

2. Les déchets spécifiques

tri sélectif

  • Encombrants

Pour tout ce qui reste, en particulier vos gros appareils électroménagers cassés ou vos meubles, vous avez le choix entre deux solutions :

– Les déposer vous-même en centre de recyclage

– Attendre le passage des encombrants dans votre ville pour vous débarrasser de ces déchets sans bouger (pour savoir les dates et horaires, n’hésitez pas à contacter votre municipalité)

  • Appareils multimédias (ordinateurs, télé, consoles etc.)

Pour ceux-là vous avez toujours deux options, les déposer vous-mêmes dans un centre de recyclage ou alors un peu plus pratique le ramener en magasin. En effet, de plus en plus les magasins comme la Fnac, Boulanger ou encore Darty propose un service de récupération des appareils endommagés, non fonctionnels.

  • Piles et batteries

Le tri sélectif des piles et des batteries est essentiel car ces déchets sont dangereux. Ils contiennent des composants toxiques pour l’environnement et doivent être expédiés dans un conteneur spécial qu’on peut trouver aujourd’hui un peu partout. Vous en trouverez surement à l’entrée de vos centres commerciaux ou de votre supermarché.

  • Produits pharmaceutiques 

Comme tous les déchets médicaux, il doit être retourné en la pharmacie. Les médicaments ne doivent surtout pas être jetés à la poubelle, car ils peuvent causer de graves réactions s’ils se retrouvent dans la nature.

  • Déchets verts

Il s’agit en général de tous les déchets qui sortent de votre jardin (herbes, racines, feuilles etc). Ces déchets sont collectés par la ville ou la commune et de gros sacs sont souvent fournis par la mairie pour les récupérer. 

Maintenant que vous avez toutes les informations nécessaires nous allons vous partager nos astuces pour commencer à adopter le tri sélectif dans votre quotidien !

Comment adopter le tri sélectif ?

1. Dites non aux emballages

tri sélectif

Quoi de mieux dans le tri sélectif de ne pas avoir à trier ? Notre conseil, c’est de toujours refuser le matériel dont vous n’aurez pas besoin, en particulier les emballages. Réduire le volume des ordures est le meilleur moyen de réduire la quantité de déchets solides dans les décharges.

Pour ça pensez à emmener votre sac quand vous allez en course, préférez les produits en vrac ou emmener votre thermos quand vous allez acheter un café.

2. Nettoyer vos emballages

Le nettoyage des restes de nourriture ou de produits dans les poubelles aidera les personnes qui travaillent en centre de recyclage. Vos déchets vont parcourir un certain trajet avant d’arriver jusqu’au centre de tri.

Tips pour le nettoyage qui vous évitera de gaspiller de l’eau et vous facilitera la tâche, c’est de laisser les produits recyclables dans l’évier afin qu’ils puissent être lavés avec l’eau que vous utiliserez pour la vaisselle ou utiliser les serviettes de table déjà utilisées pour les nettoyer.

3. Composter presque tout ce qui est humide ou spongieux

Ce type de déchets représente la moitié du volume de tous les déchets solides, il remplit les décharges et produit du méthane, qui est 20 fois plus polluant que le dioxyde de carbone. Mais une grande partie de ces déchets peut être compostée, alors au cours de votre tri sélectif ne faites pas l’impasse dessus. Vos épluchures de fruits et de légumes, votre marc de café ou même le papier humide peuvent être transformés en engrais.

4. Ne pas froisser le papier en le jetant dans la poubelle 

Un fait que peu de personnes connaissent mais qui peut facilement être appliqué pour commencer le tri sélectif c’est d’Éviter de plier ou de froisser le papier avant de le jeter. La raison en est simple : plus le papier est intact, plus il vaut de l’argent, car ses fibres (de cellulose) sont plus solides, ce qui augmente le nombre de fois où il peut être recyclé.

tri sélectif

En revanche attention, il existe de nombreux types de papier qui ne peuvent pas être recyclés : le papier sulfurisé et plastifié, les reçus des distributeurs de cartes de crédit ou des supermarchés (évitez de les demander), le papier avec de la colle adhésive (séparez la colle du papier), le papier hygiénique sale, le papier carbone et les coupons fiscaux. (Les serviettes en papier et les essuie-tout usagés n’ont pas non plus leur place dans votre bac à papier recyclé, mais ils peuvent être compostés. Il en va de même pour les boîtes à pizza grasses ; de cette façon, elles ne saliront pas le reste du papier recyclable).

5. Le verre ça coûte cher

Le coût du recyclage du verre est assez complexe et très couteux et malheureusement aujourd’hui nous l’utilisation des conteneurs consignés n’est pas encore un automatisme.

En attendant, réutilisez vos déchets verre au maximum. Vous pouvez transformer vos pots de moutarde en verre à boire ou alors réutilisez vos pots en confiture pour essayer une recette maison ! 

6. Les languettes de canettes

Participer au processus du tri sélectif peut être aussi simple que de ne pas retirer complètement les languettes de vos canettes de soda ou de vos boîtes de conserve. Elles peuvent se perdre au milieu des déchets et finir par ne pas être recyclées…

7. Pressez votre dentifrice

Je vous parlais plus haut de l’importance de nettoyer vos déchets, il en est de même pour votre tube de dentifrice qui est recyclable car fabriqué en polyéthylène basse densité, un type de plastique. Essayez donc d’en extraire le maximum de dentifrice avant de le mettre dans le bac de recyclage avec les autres articles en plastique.

8. Les emballages de snack

Vous ne le savez peut-être pas, mais les emballages de snacks sont souvent un type de plastique qui est recouvert d’une fine couche d’aluminium. Ce matériau peut être recyclé. Le problème est que le processus est coûteux et que seules quelques entreprises sont en mesure de le financer. Alors essayez d’éviter d’acheter des produits avec ce type d’emballage…

tri selectif 8 - Le tri sélectif, adoptez-le facilement !

9. Faites attentions aux pictogrammes

Il faut savoir être vigilant quand on fait du tri sélectif. Les déchets considérés comme dangereux ou toxiques ne peuvent pas être jetés avec les déchets ordinaires. Les entreprises qui produisent des articles avec des produits toxiques doivent assumer la responsabilité de leur élimination et f doivent donc fournir des sites de collecte où les matériaux peuvent être ramassés et recyclés en toute sécurité.

Ecrit par Groupe 2

Related Articles

Related